Les droits de l’Homme au coeur de la RSE (janvier 2012), publié par l’Organisation internationale de la Francophonie

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) publie Les droits de l’Homme au coeur de la Responsabilité Sociale des Entreprises. Le document revient sur les développements récents du cadre juridique international de la RSE qui placent les droits de l’Homme au cœur de la RSE et témoigne de l’action spécifique menée par les acteurs institutionnels et les organisations de la société civile dans ce domaine.

L’action francophone s’articule en effet autour d’une double démarche : promouvoir les principes universels et le cadre juridique international de la RSE, et sensibiliser, informer et former les acteurs francophones sur la RSE au regard des droits de l’Homme.

Le document vise également à renforcer la présence francophone au sein des espaces de réflexion internationaux sur la responsabilité des entreprises au regard des droits de l’Homme, et à permettre une meilleure visibilité de la littérature francophone sur les enjeux de la RSE.

En matière de protection des données personnelles, Jean CHARTIER, Président de l’Association des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP) et Président de la Commission d’accès à l’information du Québec, revient sur le rôle très actif des autorités de contrôle pour favoriser la prise en compte des règles de protection des données personnelles par les entreprises, à travers la mise à disposition de nouveaux outils et la sensibilisation de tous les acteurs de la protection des données personnelles.

Pour en savoir plus:

Télécharger le rapport: Les droits de l’Homme au coeur de la RSE (janvier 2012)
Visiter le site de l’Organisation internationale de la Francophonie: www.francophonie.org

Les droits de l’Homme au cœur de la RSE

2 avis sur « Les droits de l’Homme au cœur de la RSE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.