Communiqués de l’ARTCI:

L’ARTCI forme des correspondants à la protection des données à caractère personnel

L’ARTCI, Autorité de régulation des télécommunications et des TIC  de Côte d’Ivoire a organisé du lundi  11 au vendredi 15 septembre 2017, à l’Heden Golf Hotel à Abidjan, un atelier de formation des correspondants à la protection des données à caractère personnel aux prérequis de leur métier.

Selon les dispositions de l’arrêté n°511/ MPTIC/CAB du 11 novembre 2014, les correspondants sont les personnes physiques et morales désignées par leur entreprise responsable du traitement, pour assurer de manière indépendante, le respect des obligations prévues pour la protection des données à caractère personnel, conformément à la législation en vigueur.

L’ARTCI a donc décidé de former l’ensemble des correspondants désignés ou agréés auprès d’elle, aux pré-requis de ce nouveau métier, afin de leur permettre de relever les défis qui leur ont été assignés dans l’exercice de leur mission.

Cette formation a vu la participation d’une soixantaine de correspondants, qui en sont sortis satisfaits et enrichis de bonnes pratiques et d’outils utiles à l’exercice de leur métier.

La protection des données personnelles dans l’administration au centre d’un séminaire de l’ARTCI

Elle a également organisé, le lundi 18 septembre 2017, à l’Heden Golf hôtel d’Abidjan, un séminaire de sensibilisation à l’attention des administrations publiques sur le thème « La protection des données à caractère personnel dans l’Administration publique ivoirienne ».

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre des évolutions technologiques marquées en Côte d’Ivoire par le démarrage de projets de dématérialisation des services publics lancé par le gouvernement ivoirien, qui envisage de faire de son administration, une administration numérique plus dynamique. Il s’est agi alors de sensibiliser les représentants des ministères et administrations publiques sur la loi de juin 2013 relative à la protection des données et de les inviter à s’engager dans le processus de mise en conformité. Cette rencontre a vu la participation de près de 200 responsables de l’administration publique ivoirienne. Elle a démarré par deux conférences animées par deux experts nationaux et internationaux. Les participants ont activement pris part aux travaux d’ateliers l’après-midi au cours desquels ils ont appris à traiter des cas pratiques relatifs à la matière.

Ce séminaire s’est achevé par la restitution des recommandations faites par les participants.

Sensibilisation et formation: l’ARTCI à l’oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.