05/11/2012 mis à jour le 28/01/2013 et le 07/05/2013

 

Communiqué de la CNIL du Bénin

Parce que nous sommes dans une société de l’information, parce que l’information peut être un couteau à double tranchant, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés organise les premières Journées de l’informatique et des libertés, les 12 et 13 novembre 2012.

 

Cet évènement, placé sous le Haut Patronage du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, vise à informer et sensibiliser le public et les responsables des fichiers informatiques sur leurs droits et devoirs en matière de protection des données personnelles.

 

Ces journées se déroulent autour d’un forum au cours duquel seront abordés les thèmes suivants :

 

  • Droits de l’homme et protection des données personnelles, par Monsieur Serge A. TCHINA, Juge au Tribunal de Première Instance d’Abomey-Calavi
  • L’internet est-il une menace pour la vie privée ?, par Maître Désiré AÏHOU, Avocat au Barreau du Bénin
  • Une loi de protection des données à caractère personnel au Bénin : enjeux nationaux et internationaux, par Monsieur Issifou MOUSSA YARI, ancien député, ancien membre de la CNIL
  • La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés : missions, organisation et saisine, par Monsieur Emmanuel Djima ZOSSOU
  • Protection des données personnelles dans l’espace francophone, par Monsieur Jean CHARTIER, Président de la Commission d’accès à l’information (CAI) du Québec, Président de l’Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP)

 

DSCF1556
Ouverture des premières Journées de l’informatique et des libertés au Bénin le 11 novembre 2012

 

Pour rappel, suite à l’adoption de la loi de protection des données personnelles en 2009, une autorité de protection des données personnelles a été mise en place au Bénin en juillet 2010 (nomination des membres de la commission).

 

Depuis 2010, la CNIL au Bénin a fourni des efforts constants pour obtenir les moyens indispensables à l’exercice de ses missions, au niveau national et avec l’AFAPDP : la CNIL-Bénin participe aux réunions et formations de l’AFAPDP depuis 2010, elle entretient des échanges réguliers avec l’AFAPDP depuis 2011 autour de la question de la révision de la Liste Electorale Permanente Informatisée (LEPI) en cours au Bénin et du rôle de la CNIL pour le contrôle de la LEPI.

 

 

La protection des données: un « impératif vital pour nos sociétés »

M. Pascal I. KOUPAKI, Premier ministre du Bénin, a participé à la première journée de la manifestation et prononcé le discours d’ouverture :

 

« Le droit à la protection de la vie privée est consacré par la Constitution du Bénin du 11 décembre 1990 et est garanti par diverses normes internationales que le Bénin a ratifiées.

 

Mais, force est de constater qu’en dépit de ce dispositif légal, les données personnelles continuent d’être collectées, traitées et même diffusées de façon inconsidérée et sans précaution, bien souvent sans aucun égard pour la dignité humaine, pendant que les citoyens sont abusés dans leurs droits les plus élémentaires en la matière.

 

Dans ces conditions, la mobilisation pour la protection des données personnelles devient un enjeu majeur, un impératif vital pour nos sociétés de plus en plus dépendantes et de plus en plus soumises aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

 

C’est pourquoi, dans cette quête de protection de la vie privée, aucun effort d’information et de sensibilisation ne doit être épargné pour amener nos concitoyens à prendre véritablement conscience de la nécessité d’adopter des comportements responsables afin de protéger les données personnelles les concernant. »

 

Bénin: 1ères journées nationales de l’informatique et des libertés

3 avis sur « Bénin: 1ères journées nationales de l’informatique et des libertés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.