« Protection des données et liberté d’expression se complètent »

Journées des réseaux institutionnels de la Francophonie 2012

 
A l’occasion des Journées des réseaux institutionnels de la Francophonie, organisés les 13 et 14 mars 2012 à Paris, Mme Alimata OUATTARA DAH, Présidente de la Commission de l’informatique et des libertés du Burkina Faso et Vice-présidente de l’AFAPDP, est intervenue dans l’atelier intitulé « Poursuivre la mobilisation des réseaux en vue d’une meilleure promotion et protection des droits de l’Homme », sur les enjeux de la liberté d’expression et de la garantie des droits au regard des technologies de l’information et de la communication.
 
M. Ibrahim SY SAVANE, Président de la Haute autorité de la communication de Côte d’Ivoire, et M. Georgi STOIMENOV, Membre du Conseil pour les médias électroniques de Bulgarie, sont également intervenus sur ce sujet.
 
Dans son intervention, Mme OUATTARA rappelle tout d’abord que liberté d’expression et protection des données personnelles ne s’opposent pas. Au contraire, la bonne articulation de ces deux droits fondamentaux est une garantie pour le développement de la société de l’information. L’effectivité de ces droits repose toutefois sur la capacité des autorités régulatrices à communiquer et à mobiliser les acteurs publics et la société civile. Leur rôle est donc fondamental, et elles ont tout intérêt à coopérer et à proposer des initiatives communes.
 
Télécharger ici le texte de l’intervention de Mme Ouattara.
 

Posted by admin in : Afrique Droit Publications, No Comments

Document sans titre

Siège de l'association

AFAPDP
8 rue Vivienne - CS 30223
75083 PARIS Cedex 02

www.afapdp.org
Rss

NOUS ECRIRE